C’est arrivé en Cote d’Or…. pourquoi pas à Thiverval-Grignon

Je ne sais pas si, comme moi vous avez lu cette dépêche il y a quelques semaines.
Un Maire de Cote d’Or (21) excédé par la vitesse à  laquelle roulaient les véhicules sur une des routes de sa commune a pris une décision…. hors du commun: commander un nouveau panneau!
Bon, le panneau … le voici:

enfent-a-ecraserJ’ai d’abord trouvé ça drôle…. et puis je me suis dis,  le message car dans la réalité a vie dans son village ne doit pas être drôle. Oui VIllage il s’agit du village de Bretenière qui compte un peu moins d’habitant que Thiverval-Grignon.

Outre le message “drole”, pourquoi je vous parle de cette brève….

Ceux qui me connaissent savent que j’habite avenue Lucien Brétignières coté Grignon, cette grande ligne droite en descente qui mène au campus de l’AgroParisTech

En lisant cet article, je me suis dit qu’on pourrait planter le même en haut de l’avenue avant les 2 ralentisseurs tremplins. Apparemment, le panneau n’a pas eu l’effet malheureusement escompté…

Si vous travaillez Sur le Campus, que vous descendez cette avenue tous les jours, pensez qu’a Grignon il n’y a pas que ce Chateau… il y a aussi des familles et des enfants qui essaient de traverser l’avenue…

Source:
https://www.francetvinfo.fr/france/un-maire-excede-se-lache-sur-un-panneau-il-reste-des-enfants-a-ecraser-vous-pouvez-accelerer_840735.html

3 réflexions sur « C’est arrivé en Cote d’Or…. pourquoi pas à Thiverval-Grignon »

  1. Le panneau est révélateur d’une incivilité grandissante qui pourrait être installé sur notre commune. J’habite la rue des Templiers, et malgré un ralentisseur la vitesse des livreurs et autres personnes restent excessives. Le pire c’est que nous n’avons presque pas de trottoirs par rapport à l’Avenue Brétignière et pour le coup nos enfants se retrouvent sur la route face aux chauffards!!!!

  2. Egalement riverain de l’avenue L. Bretignières, j’ai pensé, pendant un moment, installer une herse du type de celles qu’emploie la gendarmerie lors des barrages routiers. peut être un peu radical… mais on est le lendemain du 1er avril. Il n’en reste pas moins que le problème de vitesse est bien réel.

  3. Bonsoir,

    Votre solution est effectivement radicale…
    J’ai illustré cette article avec l’avenue Brétignière que je connais mais du coté Thiverval… avez vous aussi des soucis de ce genre?
    Peut être que le sujet pourrait etre abordé lors d’un prochain Conseil Municipal?

Les commentaires sont fermés.